1. Année des langues

L'année des langues - Accueil

L'année des langues: universalité et identités

Chaque année, l’Université choisit un thème fédérateur autour duquel s’organisent des activités. Ainsi, l'année 2019-2020 est l'Année des langues, et cette année sera l'occasion d'encourager le multilinguisme d'une part et de s'intéresser aux langues autochtones d'autre part. 

En savoir plus
Renseignez ici votre langue maternelle et contribuez ainsi à notre grande carte des langues parlées à l'ULB! 

Actualités

Retrouvez ici toutes les actualités de l'Année des Langues: universalité et identités 

Toutes nos actualités

Débat, 26/11/19: "Quelle lingua franca pour l'Union Européenne après le Brexit?"

December 11, 2019

Le 26 novembre à 18h00, Philippe Van Parijs (UC Louvain) et Victor Ginsburgh (ECARES ULB), modérés par Anne Weyembergh (ULB) confrontaient leurs visions de l'avenir linguistique de l'Union Européenne post-Brexit.

Ciné-club de l'Année des Langues

December 11, 2019

Dans le cadre de l’Année des Langues, un ciné-club thématique explore différents aspects de ce sujet passionnant.

Votez pour la fresque murale qui décorera le bâtiment d'ULB Langues

November 29, 2019

Quatre artistes ont proposé des toiles représentant le multilinguisme. A vous de voter pour celle qui décorera le bâtiment d'ULB Langues!

Débat de l'ULB: Quelle lingua franca pour l'Union européenne après le Brexit?

November 22, 2019

Le 26 novembre à 18h, Philippe Van Parijs (UC Louvain) et Victor Ginsburgh (ECARES ULB), modérés par Anne Weyembergh (ULB) confronteront leurs visions de l'avenir linguistique de l'Union européenne post-Brexit.

Quand les langues se délient, les initiatives se déploient

November 22, 2019

Après « Bruxelles, capital(e) étudiant(e) », « L’Année des diversités » et « L’Europe de la connaissance », voici venu le temps de « L’Année des langues » à l’Université. Elle sera curieuse, métissée, ouverte, engagée, proactive - avec la promotion du multilinguisme mais aussi la question de la préservation des langues autochtones. Aperçu d’un work in progress avec Kristin Bartik.

Texte de l'intervention d'Evariste Ntakirutimana: "Défis d'intercompréhension dans les projets Nord Sud", le 24/10/19

November 5, 2019

Le monde entier, plus que par le passé, est déterminé à sauvegarder la diversité linguistique et culturelle pour des raisons humaines et humanitaires évidentes. Cet engagement risque toutefois de brouiller l’intercompréhension dans ce monde qui nous appelle à coopérer pour mieux opérer. Qui dit collaboration, dit compréhension mutuelle, cela va sans dire. Dans une situation de plurilinguisme, le recours à la traduction, en tant qu’outil de communication, est incontournable. Il sied alors de se demander si elle est toujours possible, utile et suffisante. Mon intervention revient sur deux obstacles majeurs qui hantent l’intercompréhension en matière de recherche et de coopération Nord-Sud, à savoir les barrières linguistiques et extralinguistiques. Pour voir le texte entier, suivez le lien ci-dessous.